top of page
  • Photo du rédacteurJA Allier

Formation Parage "Le parage, une technique essentielle à la bonne santé et productivité de son troupeau"



Marc Delacroix, vétérinaire spécialisé sur les boiteries en bovins et formateur, interviendra trois jours dans le département de l’Allier afin de former les éleveurs au parage des pieds de bovins, de repérer les boiteries et les corriger.


Un spécialiste dans son domaine


Commençant comme vétérinaire rural lors de la création de son cabinet vétérinaire dans les années 80, Marc Delacroix a fait le choix de se spécialiser sur les boiteries en bovins suite à une formation dispensée par le spécialiste international du parage des bovins, le docteur vétérinaire E Toussaint Raven. Par la suite, il est devenu le vétérinaire de l’équipe de formation des pareurs bovins au CFPPA de le Rheu. Aujourd’hui, il propose des formations aux éleveurs afin d’apprendre à parer et à faire de la prévention sur la santé des pieds de leurs bêtes.


Les boiteries, une perte économique conséquente


Les boiteries sont des pathologies importantes dans les élevages de bovins laitiers et allaitants. Ce phénomène s’aggrave sur les bovins en engraissement. « La perte économique en cas de boiterie sur un bovin est énorme. Pour un élevage bovin lait, on estime une perte économique de 250 à 500 euros pour une boiterie. » précise Marc Delacroix. Même si elle est plus difficilement chiffrable sur les bovins allaitants, la perte économique reste conséquente. Une bête qui boite, est une bête qui se déplace moins et qui par conséquent se nourrit moins. Ce qui impactera directement la production, la lactation et la reproduction.


Le parage, se former pour détecter


Le parage est une technique qui consiste à rééquilibrer les charges sur un pied déformé de bovins. Cette pratique va donc permettre de limiter les boiteries en redonnant de bons aplombs. Si des problèmes de boiteries commence à apparaitre, il est primordial que l’éleveur sache le plus rapidement possible les identifier et agir. Selon Marc Delacroix, il est essentiel que les exploitants prennent conscience que le parage est un travail précis et minutieux qui nécessite une vraie formation. De plus, les pareurs ne sont pas assez nombreux en France et les vétérinaires ne maîtrise pas tous cette pratique.


Une formation de trois jours


Face à cette problématique, les Jeunes Agriculteurs de l’Allier ont fait appel à Marc Delacroix afin d’organiser une formation de trois jours pour tous les éleveurs bovins laitiers et allaitants qui souhaitent se former au parage. Au programme, deux journées consécutives les 6 et 7 février afin de connaître les généralités du parage et apprendre à parer et une dernière journée 6 semaines plus tard afin de faire le point sur la pratique sur l’exploitation et les difficultés rencontrés. Pour ceux qui souhaitent s’informer ou s’inscrire, merci de contacter le 06 76 99 71 02 ou sur ja03@jeunesagriculteurs-aura.fr.


Vous pouvez également vous inscrire sur ce lien: https://forms.gle/uhmau86N32ZuKLB87

10 vues0 commentaire

Comments


bottom of page